L'Attelage


L'Attelage prépare la V2 de son site grâce à l'argent récolté par la campagne Ulule : restez aux aguets !
  • Recrutement
  • Informations

Maxime Duranté

— Lead Husky —

On va commencer par un truc tout simple : remiser la langue soignée et fleurie pour les textes qui ont besoin de ne pas insulter vos yeux dès que vous les ouvrez, et parler comme une personne du vingt-et-unième siècle ici !

Ouf, j’me sens mieux.

Alors, on va aussi évacuer toutes les données habituelles histoire d’être débarrassé : vingt-trois ans (né en novembre, signe des Scorpions névrotiques et angoissés), étudiant avec un parcours tortueux qui a, avec un peu de chance, trouvé sa voie dans les langues étrangères appliquées. Fan de pas mal de trucs très geeks… Allez, citons quelques animes comme Berserk, Les Chroniques de la Guerre de Lodoss, Sword Art Online, puis des jeux mythiques dans la veine de Fallout, Baldur’s Gate, Age of Wonders, StarCraft/WarCraft (les premiers opus ; on peut rentrer dans de grands débats, là) ou les Dawn Of War (vite vite un trois !). Ça m’arrive aussi de ressortir les vieilles cartes Magic du placard pour refaire une partie de temps en temps, et qui sait peut-être qu’un jour je me remettrai à peindre des Warhammer si je trouve des gens avec qui jouer !

Ouais non, ptetre pas quand même. J’préfère relire une énième fois la BD du Deff Skwadron que de massacrer des p’tites figurines toutes mignonnes avec mes gros doigts malhabiles.

Errata du 18 septembre 2014 : Warmachines... La grosse claque.

J’oublie sans doute la moitié de mes hobbies en chemin, mais j’imagine qu’ils sauront se venger. Les Lannister paient toujours leurs dettes après tout.

Bref ! Tout ça pour dire que s’il y a des geeks qui veulent blablater (ou sonner l’heure D-D-D-DU… DUEL ! à Hearthstone, tiens, pourquoi pas) ben je pense que vous avez trouvé un interlocuteur valable. J’connais pas mal de répliques de Star Wars par cœur, puis j’imite bien Gollum aussi. Enfin, mieux qu’Marion, ça va sans dire.

D’un autre côté, j’aime des choses quand même moins axées geekerie aussi, genre le caramel (ouais non ok, ça c’est borderline), l’équitation que je pratiquais depuis mes huit ans… Oui j’ai utilisé un imparfait. Pourquoi ? Je trouvais pas la place de ranger un canasson dans mon vingt mètres carrés lyonnais ! Ensuite viennent les langues, et par « langues » j’entends pas seulement l’apprentissage d’une nouvelle langue, mais aussi l’approfondissement des champs sémantiques, la recherche de mots, de nuances qui n’existent peut-être pas dans notre propre langage (ou que nous avons oubliées par paresse !), et du coup j’adore me plonger dans les dictionnaires pour y traquer les termes disparus ou rares, apprendre de nouveaux mots… Hm. Je pense que ça se sent dans mes écrits.

Faut vraiment que je songe à y incorporer un lexique dynamique.

Je n’peux pas décemment prétendre avoir fait un tour d’horizon complet sans mentionner le sport, puisque c’était derrière la majorité de mes pseudos et avatars virtuels passés (ça fait bizarre de n’être « que » Maxime, pour une fois. On s’sent nu). Je suis un accro à l’exercice physique, surtout à tout ce qui touche à la sculpture du corps. Pas nécessairement pour la valeur esthétique que ça peut apporter, encore que ça puisse être parfois beau (quoique.), mais plutôt parce que ça tisse, selon moi, un rapport intéressant entre l’esprit et la matière ; qu’on peut, avec ces outils, arriver à une plus grande harmonie entre les deux en montrant à l’extérieur ce qu’on a à l’intérieur. C’est pour cette raison que j’aime expérimenter à ce niveau, trouver des liens entre physiologie et psychologie. Plutôt que de fournir au corps de quoi le transformer en une machine de performance comme on en voit partout dans les magazines, je préfère que la transformation vienne de la tête : chaque cerveau est unique. Chaque corps se doit donc de l’être aussi… Tout un programme.

C’était chiant hein ? Bon ok, parlons de quelque chose plus en rapport avec ce qui nous intéresse tous.

J’crois pas pouvoir vous donner véritablement des titres ou des noms d’auteurs de référence vis-à-vis de ce que j’écris. Des livres, j’en ai pas lus des masses, et souvent j’ai été assez déçu du résultat, même si je peux citer la petite pépite stylistique qu’est La Horde du Contrevent en exemple de polyphonie maîtrisée au-delà de tout ce que j’avais vu auparavant. Mes inspirations viennent plutôt des media tierces, ceux qu’on avait l’habitude de cloisonner, de dissocier de la littérature. « Ça, c’est un anime. Ça, c’est un jeu vidéo. Ça, c’est un livre. C’est pas pareil, ça ne le sera jamais. »Je réfute cette théorie. Pour moi, ce sont avant tout des histoires.

J’pense qu’il y a des tas de gens avec des histoires passionnantes à raconter, des histoires qu’ils n’ont pas forcément les capacités ou l’envie de coucher par écrit comme un écrivain le fait. Ils dessinent, ils programment, ils animent. Quelle différence ? Ils créent. Ils ont quelque chose à vous dire.

J’ai toujours trouvé que la littérature avait tendance à adopter la tactique de l’Ouroboros, le serpent qui se dévore lui-même. A force de considérer que les livres étaient seuls détenteurs de l’histoire véritable, de l’intensité dramatique et de la profondeur de scénario, on se retrouve avec des bouquins qui se ressemblent tous, car copies carbones les unes des autres, alors que ces autres créateurs ignorants des ficelles littéraires bouleversent les esprits avec des mécanismes, des idées et des ressorts tellement novateurs et… efficaces ! Je ne crois pas que le genre de la Fantasy se limite à « jeune garçon de ferme de dix-huit ans est l’élu de la prophétie et doit sauver le monde ». Plus personne ne fait ça en dehors des livres qui remâchent ce thème en boucle ; il suffit d’ôter ses œillères et de prêter attention à ce qui nous entoure. Les media de l’ombre regorgent de trésors qu’on dénigre trop souvent pour la seule raison qu’ils n’ont pas cette « noblesse » des mots couchés sur du papier et frappés du sceau d’un éditeur.

Tous ces thèmes, toutes ces choses qui me tiennent à cœur, j’aimerais vous en parler grâce à l’Attelage. Via des articles, des posts, ou pourquoi pas des podcasts si ça vous tente. Le reste, les choses plus intimes, il vous faudra les débusquer dans mes textes si vous voulez en savoir plus !

Fiou. C’est la fin.

Wah.

Z’avez réussi à lire jusqu’ici sans vous endormir ? Mes respects. J’vous récompense en vous offrant un accès gratuit et illimité aux Serres du Griffon, j’suis comme ça moi !

Quoi ? C’est d’jà gratuit ?

Ah merde.

Bon. Tant pis.

1. Avant-propos

Un euro par mois, c’est pas grand-chose, et certains de nos plus fidèles alliés nous l’ont bien fait comprendre. Néanmoins, nous ne voulions pas perdre de vue que notre ambition, au-dessus de toutes les autres, était de vous proposer un contenu régulier de qualité à un prix défiant tout autant la concurrence que la raison humaine.

Augmenter le prix de l’abonnement s’avère inacceptable, qu’importe l’angle selon lequel la question est étudiée.

Il nous est alors venu l’idée de vous permettre de soutenir encore davantage le projet via un système de donations avec contreparties.

Chaque auteur vous propose ainsi cinq échelons, ou « paliers » de donations, lesquels débloquent des contreparties propres à chacun. Une fois le montant requis atteint, tous les membres bénéficient de la récompense ! Nul besoin de vous triturer les méninges quant à savoir à qui vous allez donner vos précieux deniers : le don s’effectue de manière globale pour l’ensemble de l’Attelage, et il ira dans une cagnotte commune.

L’implémentation des contreparties se fera dans un futur proche. En attendant, nous vous exposons ce que nous comptons mettre en place, de sorte que vous puissiez y réagir et faire valoir votre opinion !


2. En ce qui concerne cet Attelé

Voilà ce que je vous propose, n’hésitez pas à y réagir sur le forum afin que je puisse affiner mon offre !


  • Premier palier : un article encyclopédique sur le sujet de votre choix, en rapport avec l’univers des Serres du Griffon. Supportez la mauvaise foi et les piques pas toujours justifiées de l’historien Darmin de Thorast, alors qu’il s’échine à compiler les informations glanées à force de visiter les bibliothèques du Pangar occidental, ou au détour de furtives conversations au coin du feu.
  • Deuxième palier : un article sur l’écriture, toujours selon le thème que vous souhaitez me voir aborder. Plus qu’une parole d’évangile qui vous serait assénée ou un traitement de surface comme on peut en trouver partout où les auteurs vous « livrent tous les secrets de l’écriture », j’aimerais que ces articles soient le point de départ de discussions et de débats conduits en bonne intelligence. Après tout, je ne ferai que présenter mes convictions et mes techniques. Rien de particulièrement précellent, donc.
  • Troisième palier : un interlude destiné à enrichir les Serres du Griffon. Ils seront concentrés presqu’exclusivement sur Sunie ou son environnement immédiat, et tenteront de traiter les personnages plus en détails.
  • Quatrième palier : une illustration réalisée par l’un de mes innombrables sbires disséminés aux quatre coins du pays. Une douche d’or chatoyant débloquera certainement leurs doigts agiles.
  • Cinquième palier : un podcast. Bon alors là, je dois avouer que vous êtes carrément des oufs pour m’avoir soutenu jusqu’ici. Endurez donc mes mouvements de sourcils exagérés et mon ton de voix traînant le temps d’une vidéo, afin que je parle en profondeur du sujet de votre choix : littérature en général, critique d’un livre, etc.

Chercheurs de gloire, chasseurs de primes et autres mercenaires en mal de travail, voici votre chance !



1. Esprit de la présente annonce

Les Attelés étant un ramassis plus ou moins recommandable d’écrivains déconsidérés et refusés où qu’ils tentent de se faire éditer, nous sommes ouverts à tous les cabots et chiens perdus qui ont la volonté de faire quelque chose de leurs dix doigts sans qu’on leur laisse l’occasion de s’y essayer. Pour peu que vous soyez déterminés à créer du contenu de qualité, l’Attelage sera ravi de vous octroyer rémunération et visibilité afin que vous puissiez vous lancer dans la voie que vous vous êtes choisie.

Nous sommes avant tout un projet communautaire, et en tant que tel ce que vous produisez nous importe grandement : nous aimerions susciter l’envie de participer à cette aventure et faire entrer nos membres dans une dynamique de création permanente, où chacun pourrait apporter sa pierre à l’édifice.

Il résulte de la nature même de l’Attelage que nous ne pourrons vous rémunérer qu’à la hauteur de nos faibles moyens. Bien que nous souhaitions, à long terme, acquérir autant de poids que n’importe quelle maison d’édition conventionnelle, la route est encore longue et nous sommes bien loin de pouvoir nous permettre des dépenses somptuaires.

A dire vrai, nous autres Attelés ne sommes même pas sûrs de pouvoir toucher un seul centime issu des revenus du site avant un bon moment. Vous voyez le tableau.

Travailler pour l’Attelage, c’est donc surtout embrasser ses idéaux de diffusion culturelle massive et prouver au monde qu’on est capable de suer sang et eau pour arriver à un résultat de qualité. Finis les CV vides et l’inexpérience, fléaux de tous ceux qui veulent se lancer : vous voici devant votre premier commanditaire.


2. En termes concrets, comment ça se passe ?

Nous vous proposons de devenir contributeur de l’Attelage, ce qui implique :

  • De produire des réalisations de haute qualité.
  • De pouvoir travailler à votre rythme : vous soumettez vos réalisations quand vous estimerez qu’elles sont prêtes. Nous ne vous imposerons pas de délais.
  • De bénéficier d’une mise en avant sur notre site au même titre que nos œuvres.
  • D’être payé en espèces sonnantes et trébuchantes. Enfin, on favorise les règlements par virements bancaires alors n’espérez pas non plus un coffre rempli de florins.

Pour devenir contributeur de l’Attelage, il vous suffit de manifester le désir de produire du contenu que nous pourrons utiliser dans notre projet, dont voici quelques exemples non exhaustifs. Au cas où vous ne sauriez pas si vous rentrez dans les clous, le mieux c’est encore de demander :

  • Des poèmes, nouvelles et pièces individuelles littéraires mises à disposition gratuite sur le site.
  • Des illustrations pour nos manuscrits.
  • Des éléments graphiques de design pouvant aider à embellir le site ou à préparer nos futures mises à jour.
  • Des projets informatiques ayant trait aux histoires des Attelés.
  • De la musique liée aux univers des Attelés.
  • Des enregistrements en vue de nous aider à créer des livres audio.

3. Perspectives d’évolution

Parce que dans l’Attelage on aime les jeunes talents, tout contributeur ayant suffisamment créé de contenu pour le justifier se verra attribuer son propre espace personnel, affiché sur le site dans sa propre catégorie aux côtés des autres Attelés.

Et qui sait, peut-être ces chiens-là rejoindront l’équipage s’ils se sentent l’âme d’embrasser nos idéaux…


4. Avec qui prendre contact ?

Prioritairement avec votre humble serviteur si vous ne craignez pas les morsures, ou bien avec Marion si je vous effraie, que je suis absent…

Joignez dans votre message toutes les informations que vous jugerez utiles. Plus c’est détaillé, mieux ce sera !

1. Avant-propos

Plutôt que de tout verrouiller sous d’innombrables couches de copyrights et de menaces légales plus ou moins pénibles à lire, les auteurs attelés ont décidé d’adopter un système flexible et ouvert où chacun choisit à quel point il désire protéger sa production. Les textes proposés par l’Attelage relèvent donc de modèles juridiques différents suivant ce pour quoi l’écrivain aura opté.

Par conséquent, il vous revient de prendre connaissance de vos droits, mais aussi de vos obligations vis-à-vis des textes.

Rappelez-vous que notre objectif premier demeure la diffusion massive de la littérature à des prix abordables. Nos conditions étant extrêmement souples au regard de ce qui se fait ailleurs, nous vous prions de bien vouloir les respecter afin de ne pas mettre en danger le projet. Jouez le jeu et nous pourrons continuer à vous divertir !


2. En ce qui concerne cet Attelé

Tous les textes gratuits sont régis, dans leur utilisation, par la licence Creative Commons type CC BY-NC-ND. Pour plus de détails, rendez-vous sur le site officiel de la licence.

Tous les textes payants sont réservés à une utilisation personnelle uniquement. Evidemment, je ne vous poursuivrai pas si vous les faites lire à vos amis ou à votre petite sœur ; évitez juste que je le retrouve sur un forum ou un site de peer to peer. Ça me plairait moyen.


Ayez en outre l’indulgence de prendre en compte que :


  • En tant qu’instigatrices du projet, Les Serres du Griffon demeureront gratuites de leur début à leur fin. Sunie portera notre étendard de bout en bout.
  • Les articles encyclopédiques rédigés par Darmin de Thorast ayant trait à l’univers des Serres du Griffon, ils seront également gratuits à perpétuité.
  • Les interludes destinés à étoffer les Serres du Griffon seront réservés aux abonnés.
  • Les nouvelles liées à l’univers des Serres du Griffon seront gratuites. Les autres, en revanche, seront payantes ou pas suivant ma décision.
  • Le régime des textes poétiques variera selon les cas.

3. Crédits et remerciements

Seront présents et dûment cités, dans cette sous-section, tous ceux qui par leur travail ou leurs mots inspirants ont permis à mes textes de venir au monde sous leur forme actuelle.


  • Beyond Horizon Art pour sa magnifique couverture du Tome 1 (retrouvez sa page Facebook et son site Internet).
  • Elora Galiay pour sa soif insatiable d'informations sur l'univers des Serres du Griffon, son soutien indéfectible dans le projet, mon écriture et tout le reste... Si je l'écoutais, j'aurais déjà trois tomes d'encyclopédie sur le Pangar occidental ! Son nom sera immortalisé dans le Tome 2.
  • Kevin Orville Ocalinas pour son Malnesir que vous pouvez voir en bannière sur ma page auteur.
En pauseLes Serres du Griffon - Tome 1

Les Serres du Griffon - Tome 1

Il est une lame comme une hirondelle,
Qui d’avoir avec la Mort par trop chanté,
A perdu toute la force de ses ailes ;
Depuis lors dans les neiges demeure figée.

Son fil en parts égales d’acier et de sang
Dort profondément au creux du nid glacé.
Souvent pour un rougegorge on la méprend,
Mais ce n’est qu’un masque qu’elle n’a su ôter.

Sur Norrasq brillera une aurore prochaine,
La neige de son cercueil alors fondra.
Eveillé par le feu solaire de la peine,
Son trille porté au sud retentira.
Dernière sortie : Intégrale15 Mars 2015Connectez-vous !
Liste des chapitres
Intégrale15 Mars 2015Connectez-vous !
ActifUn an de Lead Husky

Un an de Lead Husky

Chaque année, retrouvez une anthologie de tous les articles publiés par le Lead Husky sur l'Attelage, enrichis d'illustrations, d'annotations, et d'une certaine dose d'humour douteux.

Si les articles présents sur le forum du site sont en accès libre, les versions retravaillées et remises en forme sont réservées aux abonnés.
Dernière sortie : Compilation #1 2015-201614 Février 2016Connectez-vous !
Liste des compilations
Compilation #1 2015-201614 Février 2016Connectez-vous !
ActifLa deuxième est encore meilleure

La deuxième est encore meilleure

La deuxième est encore meilleure est une nouvelle écrite à l'occasion du concours "L'écriture prend le Large" du festival littéraire et artistique de Thénac.

"Ce n'est pas que je ne me sens pas à la hauteur ou que je manque d'assurance, je crois ; c'est plutôt... le poids de mes amies au-dessus de moi qui finit par me peser. Je les entends papoter tout le temps, et c'est infernal -surtout vue la promiscuité imposée par la boîte dans laquelle on se retrouve. Ça parle de tout, souvent de rien, mais plusieurs sujets reviennent sans cesse hanter jusqu'au dernier recoin obscur et moite de la boîte. Les clubs, tout d'abord, tournoyaient dans ma tête avec des airs de folie."

Vous trouverez, associé à cette nouvelle, le recueil auquel l'Attelage a participé ainsi que de nombreuses illustrations proposées pour l'occasion. La deuxième est encore meilleure n'est donc qu'un morceau d'un tout que nous avons construit ensemble.
Dernière sortie : Rencontre Inoubliable Illustrations16 Mars 2016Connectez-vous !
Liste des nouvelles
La deuxième est encore meilleure16 Mars 2016Connectez-vous !
Rencontre Inoubliable (Recueil)16 Mars 2016Connectez-vous !
Rencontre Inoubliable Illustrations16 Mars 2016Connectez-vous !
ActifFanfictions

Fanfictions

Ici sont rassemblés tous les textes issus d'une propriété intellectuelle qui n'est pas la mienne. Je vous invite à venir me proposer des sujets si vous souhaitez voir votre univers favori dépeint par ma plume !
Dernière sortie : Averia - Pax Perdita14 Mai 2016Connectez-vous !
Liste des fictions
Averia - Pax Perdita14 Mai 2016Connectez-vous !
ActifPosts Héros

Posts Héros

Retrouvez dans cette sous-section toutes les éditions de nos Post Héros écrites par votre serviteur husky !
Dernière sortie : Edition Noël 201631 Décembre 2016Connectez-vous !
Liste des Histoire
Edition Noël 201631 Décembre 2016Connectez-vous !
Octobre
DimLunMarMerJeuVenSam
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
Novembre
DimLunMarMerJeuVenSam
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Décembre
DimLunMarMerJeuVenSam
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31